crise.jpg

Parmi les bonnes nouvelles de l'été, période propice s'il en est pour faire avaler aux Français les pilules les plus amères, nous avons a privatisation de la Poste, une hausse du prix de l'électricité et un nouvel impôt : la taxe carbone. Le passage de la Poste à un statut de SA n'est pas une  […]