Intercommunalité de la Roya... suite et fin.

carf2.jpg

Depuis plus d'un an, le MoDem est aux côtés de l'association Roya citoyenne et de Gilbert Mary, qui cherchent à autonomiser les communes de la vallée de la Roya en une Communauté de communes. Las, les différents internes plus ou moins téléguidés, l'inertie orchestrée, ont fait que le Préfet vient de prendre la décision de finalement intégrer la vallée à la CARF.

Cet acte final est logique. En effet, on pouvait envisager une Communauté de communes si le plan était d'intégrer la CARF actuelle à l'agglomération niçoise. C'est ce qui avait été initialement envisagé par nos dirigeants, en petite cuisine interne évidemment sans surtout en parler aux populations concernées. C'était sans compter une prise de conscience citoyenne des mentonnais, la constitution d'une association, et l'action décisive au tribunal administratif de G. De Stefanis, Premier Adjoint de Beausoleil qui, finalement, a fait capoter ce projet...

Si Menton et la CARF n'intègrent pas une entité littorale, ce qui en soit serait tout a fait cohérent si, et seulement si, celle-ci irait de Cannes à Menton – nous en avons beaucoup discuté déjà – il est nécessaire alors de renforcer l'EPCI à l'est de département. La décision d'intégrer ainsi les communes de la Roya à la CARF procède donc d'une nécessité technico-administrative.

L'élargissement de la CARF commence donc bien mal :


  • Pas de volonté politique au départ de construire un ensemble solide à l'est du département ; un élargissement par défaut où chacun semble avoir tiré la couverture à soi sans vision d'ensemble cohérente. Bref pas de pilote dans l'avion.
  • Un ressentiment certain des habitants de la vallée face à ceux du littoral exacerbée. Beaucoup de travail en perspective pour recoller les morceaux et éviter la scission maralpine mer-montagne.
  • Tout cela sans entendre les citoyens, déficit démocratique certain qui illustre encore une fois la déconnexion des dirigeants de leurs citoyens qui fait le lit de tous les populismes.

Nous nous battons contre tout cela, pour que nous puissions avoir de vrais projets structurants à l'est du département, ensemble, et dans la concertation. Nous comptons sur vous tous, nous en avons l'impérieuse nécessité.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet