Le MoDem n'est pas à vendre !

Le MoDem ne fait pas "d'alliance".
Je suis tout à fait conscient que le MoDem véhicule cette image de force supplétive, mais quelle image donnerait-on alors ? De gens ne sachant pas se déterminer, voire d'opportunistes ?
J'ai meilleur espoir en ce tout jeune mouvement démocrate qui est le seul à affirmer faire de la politique autrement, à porter des idées comme l'honnêteté en politique, sa mise au service de la communauté, l'efficacité et le pragmatisme en dépassant les clivages traditionnels et figés dans un dogmatisme stérile. Tout cela avec une forte dimension écologique, les principaux vecteurs de cette idée nous ayant rejoints. C'est la raison pour laquelle nous avons souhaité ne faire aucune alliance à Menton.

Notre programme est le seul également à envisager le développement de Menton dans sa globalité avec l'Italie. L'Europe et la coopération transfrontalière est un axe majeur de notre campagne. Tous les problèmes d'aménagement, de grands équipements qui manquent à Menton, ne pourront s'envisager qu'ensemble avec les Italiens. Sans dialogue, nous en n'avons que les pires conséquences, une prédation mal vécue des Mentonnais de leur ville, de leurs commerces, de leurs logements.

Europe, valeurs démocrates, engagement étaient les maîtres mots de cette déclaration de candidature.
Nous comptons également sur votre engagement, votre engagement et vos responsabilités de citoyens. Sans vous tous, il n'y a pas de démocratie qui vaille !

Marie-Lise Charue, pour le MoDem départemental 06, Philippe Briand, Edwige Vernocke candidate et conseillère municipale à Antibes, Philippe Johann, candidat et conseiller municipal sortant à Menton.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet