Non seulement une communauté d'agglomération transfrontalière entre la CARF et l'Italie est possible, mais elle est souhaitable.

Alors que la montagne concentre l'essentiel des échanges transfrontaliers économiques et humains sur l'étroite bande côtière, les coopérations transfrontalières sont plus limitées que sur d'autres frontières...
Preuve en est cette semaine le lancement de l'Eurométropole à Lille. Eux sont conscients des objectifs et des intérêts communs de leur territoire, se sont engagés avec conviction et se sont fixés pour ambition de faire vivre leur espace commun au profit des citoyens du territoire et de l’intégration européenne.

Encore faut-il une volonté politique forte pour développer réellement notre territoire, en dépassant les frontières territoriales et linguistiques, afin de faire de notre isolement actuel un atout pour l'avenir.
C'est une politique d'ensemble et européenne que nous souhaitons conduire à Menton, en regardant résolument vers l'avenir, dans l'intérêt du mentonnais et de son développement.

Ainsi nous pourrons :
- assurer la concertation, le dialogue entre Menton et Vintimille en rassemblant l’ensemble des institutions compétentes
- produire de la cohérence transfrontalière à l’échelle de l’ensemble du territoire
- faciliter, porter et réaliser des projets traduisant la stratégie de développement élaborée en commun, créant des structures utiles à tous, comme par exemple des structures hospitalières et de retraites complètes, une zone d'activité industrielle et commerciale digne de notre bassin de population.
- faciliter la vie quotidienne des habitants du littoral franco-italien