in memoriam


La mort a ceci de particulier ; elle ne prévient pas.
Nombre de Mentonnais se sont retrouvés ce matin privés de leur Maire, comme réveillés d’une confortable torpeur.
L’homme était affable, aimait la disputatio ; l’adversaire politique était implacable jusqu’à de sombres compromissions. N’est-ce finalement pas notre condition humaine, de méditerranéens comme il aimait à le rappeler, d’être capable du pire comme du meilleur ?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page